Etape 101, de Gilbert’s Cove à Middleton, 95 km

Mercredi 5 octobre 2016, température de 8°C à 22. Soleil magnifique toute la journée

Après une bonne soirée avec une musique rock comme fond sonore et une bonne nuit, je prends un petit déjeuner devant un paysage splendide. Quelle chance d’avoir un chalet dans un lieu pareil. Mais pour Marc et Petra, c’est la fin de la saison, les bateaux sont rangés pour l’hiver et ils vont rentrer à Halifax où ils vivent. Merci d’avoir partagé votre petit paradis avec moi


Ma vue pour le petit déjeuner. Au fond, la brume qui ne se lèvera que vers 11h du matin

Toutes les belles choses, ayant une fin, il me faut repartir. Marc devait remettre les drapeaux correctement et le coquin a enlevé le drapeau canadien pour le remplacer par un drapeau acadien. Du coup avec un drapeau français et un drapeau acadien, le bleu, blanc et rouge est à l’honneur. Est ce un plus dans une région anglophone, je ne suis pas sûre ?

Quand je pars, il fait 8°C. J’ai du m’arrêter pour mettre mes gants en mérinos car j’avais froid aux mains. Mais très vite la température est montée et la journée a été splendide. Je n’ai pas vu un seul nuage.

Les 50 premiers Km ont été sportifs car la route ne fait que monter et descendre tout le temps et certaines collines montent  fort. La route a peu de circulation, c’est très agréable. Et je continue à longer des baies. Je sais qu’il faut que j’en profite car après je ne vais longer qu’une rivière dans la vallée.







Annapolis Royal. 

Ici, on a une des marées les plus importantes du monde. Cela donne des flux écumants qui remontent dans les terres à toute vitesse. C’est pourquoi est installée l’unique centrale marémotrice d’Amérique du Nord. 

Quand on est tout près, la vitesse du courant est vraiment impressionnante 



Puis je m’enfonce dans la vallée. Le paysage change complétement. Fini les baies magnifiques, place à l’agriculture, aux champs en particulier de maïs et à l’élevage. Je traverse plein de petits villages. Toujours peu de monde sur la route et un soleil superbe. Petit Prince et moi, on avance tranquillement en prenant, comme d’habitude le temps de bien tout regarder. J’ai emmagasiné dans ma tête un paquet de belles images pour l’hiver.

Vers 18h, j’arrive à Middleton, ville que je m’étais fixée pour m’arrêter. Ici, pas de gentils acadiens pour m’accueillir. Pas de camping non plus aussi il me reste les motels et B & B.

N’ayant rien mangé depuis le matin, je m’arrête chez Tim Hurtons pour acheter leurs muffins qui sont vraiment délicieux. Je gare mon vélo devant le restaurant, bien visible (je n’ai toujours pas digéré le vol de ma hampe avec mon poisson si sympa….). Un homme vient vers moi et me parle en français. Il est québécois. On discute un peu puis je lui dis qu’il faut que je trouve quelque chose pour la nuit et pourquoi pas un B & B. Immédiatement, il demande à quelqu’un qui passe et il se trouve qu’il y en a un pas loin. Marc le québécois prend sa moto et va voir pour moi si c’est sympa. Cela me fait rire. Il revient en me disant que tout est OK puis il m’emmène. Arrivé sur place, il joue les traducteurs, ce qui m’amuse car visiblement il ne lui est pas venu à l’idée que je puisse parler anglais. La mauvaise réputation des français en langue est vraiment bien implantée.

Je passerais donc la nuit ici dans cette maison très rétro. Pour dormir et prendre un petit déjeuner à un prix très raisonnable, cela me suffit

5 réflexions sur « Etape 101, de Gilbert’s Cove à Middleton, 95 km »

  1. Merci Corinne pour les photos, toujours aussi belles. Comme tu le dis, tu as des réserves de magnifiques images pour plusieurs hivers.
    Profites encore.
    Bisous

  2. Bonjour Corinne j’espère que tu vas bien et aussi tu as une température formidable , je souhaite des beaux moments avec la température et j’espère d’avoir des nouvelles de toi bonne route à bientôt et aussi merci pour tes photo s je les trouves formidable ????

  3. Belle région où j’ai vécu 2 ans en plus du 4 ans dans la région d’Halifax… et il fera beau encore pour quelques jours… je vois la balise qui approche de Grand Pré, plein d’histoire ce lieu!!! histoire qui fait toujours frissoner tant d,années plus tard. Bonne route et profitez bien du beau des prochains jours. L’orégan est encore tout au sud pour l’instant! Bon soleil!

  4. décidément, je veux dire profitez bien du beau temps et l’ouragan (en non Orégan) j’arrive de mon cours d’espagnol et mon cerveau est embrouillé!

  5. Bonjour Corinne,
    Avec tes hôtes qui ferment leur résidence d’été, les paysages qui nous montrent des couleurs d’automne, et les arbres qui perdent leurs feuilles, on commence à sentir que le Canada va entrer dans la saison froide…
    Ici aussi, on commence à faire le deuil de ce beau temps qui s’est prolongé pendant tout le mois de septembre, on s’y était bien habitué, mais bon…
    Continue à profiter un peu si tu en as l’envie, et le courage, car pour nous c’est toujours avec le même plaisir que nous poursuivons ce voyage avec toi.
    Je t’embrasse, petite bise à Prince

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *