Etape 71, de Bristol au camping Ange Gardien, 103 km

Jeudi 25 août, temps ensoleillé et très lourd, température de 22 à 39°C

La matinée à commencé fort pour moi, puisque Marie m’avait organisé une interview téléphonique avec un journaliste à 7h30 du matin. La communication avec les médias, c’est vraiment un métier. J’avais prévu, évidemment, de parler de l’association « Toutes à l’Ecole » et quand l’interview s’est fini, j’ai réalisé que je n’en avais pas parlé. J’étais tellement vigilante à ne pas dire de bêtises que cela m’est sorti de la tête. Heureusement sur leur site, ils en parlent. Bon à la 2e interview, je serais meilleure !…

Voici le lien pour ceux qui veulent écouter

http://www.chipfm.com/web2f/e107_plugins/content/content.php?content.5675

Après avoir déjeuner avec les 2 filles de David et Marie (eux partent tôt travailler mais ils finissent aussi la journée plus tôt), j’ai repris mon périple.

Merci beaucoup, Marie, David, Anaïs et Ariane pour votre accueil. Je démarre très bien au Québec et j’ai découvert la manière dont reçoivent les Acadiens. Grâce vous Petit Prince porte vos couleurs.

David m’avait indiqué une piste cyclable, j’ai donc suivi ces conseils. Malheureusement elle était courte et j’ai du revenir rapidement sur la route 148. De temps en temps, elle avait une piste d’urgence mais dans l’ensemble, camions et voitures ne m’ont pas collé de trop près.

Arrivée près de Gatineau, j’ai vu une piste cyclable. Mais avant de m’embarquer dessus, j’ai arrêté un cycliste pour lui demander comment trouver un bureau d’information pour obtenir des cartes du Québec. Finalement, cette piste menait au centre de Gatineau et j’ai pu faire 20 km dessus et voici ce que j’ai vu.


Une plage presqu’en centre ville, quel luxe.


Ici le Birkini ne fait pas scandale !…


Méditation d’un solitaire …


Je trouve sans problème le centre touristique. Le cycliste m’avait bien informée. Je repars avec des cartes du Québec (pour la première fois, payantes) et des petits livrets sur chaque région (du poids en plus car c’est lourd).

Puis j’empreinte la piste verte 1. Cela démarre très bien par une belle route qui double la route normale et une belle vue


Vers 18h, je commence à chercher où dormir. C’est curieux, ici il n’y a aucun drapeaux mais strictement aucun sur les maisons. Donc Marie, je ne peux pas repérer un drapeau Acadien et c’est bien dommage. Finalement, à 4 km de la route 148, se trouve un camping, donc ce soir, étape camping. Cela ne me réjouit pas quand je vois toutes les bonnes soirées que je passe avec les Canadiens mais il ne faut pas être exigeant non plus.

La surprise vient du prix. En moyenne, jusqu’à présent, le coût d’un camping était de 20 à 22 dollars canadiens. Ici, c’est 40 soit le double et la douche est payante. Mauvais pour les finances.

En avançant dans le camp, je vois un poêle sympa


Arrivée à mon emplacement, comme il y a le Wifi, je lis vos commentaires qui me motivent tant. Le temps passe et je ne me rends pas compte que la nuit tombe (20h15). Et je n’ai pas encore monté ma tente alors que d’habitude c’est ce que je fais en premier. Le problème, c’est que ma lampe frontale ne marche plus, pour une raison que j’ignore, et monter une tente dans le noir ce n’est pas génial. Mes voisins de tente (2 bikers en Harley Davidson) très gentiment me prête une lampe frontale (alors que je n’ai rien demandé), puis lorsque j’ai fini, ils la remplacent par une lampe torche, c’est sympa. Il faut dire qu’ils ont de quoi emporter du matériel quand on voit la taille des motos


Par contre, ils seront très bruyants jusqu’à une heure du matin et je n’arriverai à m’endormir qu’à 3h, ce qui ne me fait que 3h de sommeil. Cela va être dur demain.

Au réveil, quand je vois leur table et ce qu’il y a dessus, je comprends mieux le bruit. Ils ont dû drôlement picoler. J’espère que quand ils prendront la route, l’alcool sera digéré.


Je pars donc en direction de Montréal.

9 réflexions sur « Etape 71, de Bristol au camping Ange Gardien, 103 km »

  1. Bonne route vers Montréal! Vous verrez plutot des drapeaux québecois pour les prochains jours, mais attention à votre entrée au N-B; c’est là que les drapeaux acadiens prendront le dessus! 😉
    On pense à vous!
    xoxoxoxox

  2. Salut Corine!

    Wow tu était très près de nous! Nous sommes toujours à Ottawa dans une convention national des travailleurs du syndicat UNIFOR! On retourne demain samedi august 28 à Winnipeg! On continuera à te suivre!

    1. Bonne route et faites attention à vous, les routes de l’Ontario sont si dangereuses.
      Regarde l’étape suivante. J’ai photographié le panneau en pensant à notre discussion !…

  3. Oh Corinne ! Tu es une vraie machine ! Je n’en reviens pas de la route que tu as fait ce vendredi !
    SVP confirme moi que tu viens bien chez moi à partir de lundi le 29 ou plus (J’ai lavé des draps pour ton lit) ?
    Voici le reste de mes conseils pour la route : si tu vas à Sorel (et ce que je t’ai proposé vaut le coût ), reprend ensuite le même traversier pour continuer de rouler sur la rive nord du fleuve, sur la route 138. C’est beaucoup plus joli que la route 132 (au sud du fleuve).
    En arrivant dans la région de Québec, reste sur la 138 le plus longtemps possible. Tente de trouver le chemin St Louis en direction du pont de Québec.
    Il y a de gros travaux à l’entrée sud du pont de Québec et c’est sur celui ci que les vélos peuvent traverser. Il faudra être prudente à la sortie du pont et serrer les dents un peu.
    A la sortie du pont, tourne à gauche à la rue de Sault (tu verras une grosse école secondaire). Garde la gauche et descend au bord du fleuve pour un gros 5 km. Il y aura à un moment plus d’habitations et tu tournera à droite sur la rue de St Romuald que tu vas monter jusque dans un quartier industriel. Tu tournes à droite à la 5e rue pour rejoindre l’avenue Tatiana. Il y aura une petite piste cyclable pour traverser le viaduc au dessus de l’A20, reste sur celle ci. Tu vas passer derrière de petits commerces et rejoindre la rue Baudoin. Puis la rue du rucher vers le sud et la rue Cantin. Normalement tu vas arriver sur la rue Saint Jean Chrysostome où tu vas tourner à ta gauche pour rejoindre le Chemin Vanier. YOUPPI tu arrives bientôt au 3144.
    Je quitte pour les Laurentides demain matin mais j’aurai du wifi à l’hôtel. Tu pourras m’écrire.
    J’espère vraiment te voir ! Bonne route et amuse toi !

    1. Bien sûr que je viens Annie, je te l’ai promis, par contre pour la date, je ne sais pas dire.
      Je vais suivre ce que tu m’as conseillé et l’arrêt à Sorel. Si c’est beau, je ne veux pas le rater.
      Merci beaucoup Annie pour ton aide

  4. Hello Corinne
    Une grosse bise de Royan où nous passons le WE pour nous protéger de la chaleur…
    Je te félicite pour ta prestation radiophonique (on dit interview ou entrevue ?). Tu as été très bien et parfaite pour les explications.
    Par contre la petite confusion entre Canadiens, Québécois et Acadiens….C’est comme confondre les Bretons et les Normands.
    En tout cas, je suis ravie de te lire tous les jours et merci pour les photos.
    A bientôt
    Denise

  5. Bonjour ma chérie,

    Tu n’es jamais passer à la radio en France , il a fallu que tu aille la bas et j’en suis très fier .
    Tu fais beaucoup de kilomètre , tu dois être fatiguée , et en plus tu as la gentillesse de nous faire partager tes joies et tes efforts, merci pour cela .
    As-tu des nouvelles de ton frère qui est à New York ?
    Tu me manques , j’espère que tu reviendras bientôt
    Je te quitte ma chérie, je vais aller diné
    Je t’embrasse
    Ta maman qui t’aime

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *