Etape 70, de Dacre à Bristol, 86 km

Mercredi 24, température 18 à 38°C, ciel ensoleillé puis voilé

Ce matin, après un petit déjeuner fait avec les restes du plateau d’hier soir tellement copieux, je suis repartie bien reposée. Ce petit motel était parfait, très calme. Un seul défaut : pas de wifi, donc il va falloir que je fasse un arrêt dans la journée pour poster la News

La route a encore des montées, mais moins sévères qu’hier soir. Après 28 km, je tombe sur la ville Renfrew. A la sortie de cette ville, je m’arrête car il y a le fast food Tim Hurtons qui a le meilleur Wifi des fast foods. Je m’installe, prends un déjeuner et c’est parti pour poster la News. 2h après je repars en direction du Québec. J’ai choisi d’éviter les WHW autant que possible, donc cela me fait remonter un peu vers le Nord avant de redescendre mais les routes sont belles et avec très peu de circulation.

Je me rapproche vraiment du Québec. Ce lac est juste à la limite de la province (en fait c’est une rivière très large).


Je m’arrête sur un pont car je trouve ce lac joli. Je ne me lasse pas de l’eau. Je trouve que ce pays, avec tous ces lacs est magnifique. Et tous ces lacs sont différents de forme. En plus, l’éclairage leur donne une couleur qui varie, aussi on a toute une gamme de bleus.

Je reprends ce texte car ce n’est pas un lac mais la rivière Outaouais qui est très large. Merci David de m’avoir corrigée.

Je me retourne sur le pont pour regarder la rivière de l’autre côté et là , j’ai un choc, c’est un barrage

Puis je rentre au Québec. Pas de beau panneau pour annoncer l’arrivée dans la belle province seulement un panneau de limitation de vitesse. Je trouve cela un peu dur comme première information sur le Québec.


La route passe à côté de la rivière en amont du barrage


On trouve aussi des petits lacs de rétention d’eau par rapport au barrage.

Je continue ma route et à un croisement, je prends la route qui mène à Gatineau. Mais je suis handicapée par le fait qu’en arrivant par une petite route, je n’ai pas de bureau d’information sur le Québec donc pas de carte détaillée, ce qui est difficile pour moi car sur ma carte, seule les grandes villes sont indiquées. Je ne sais pas sur la route que je suis quand je vais trouver un bureau d’information touristique.

Je roule, il est 17h, je suis dans la campagne et je réflechis à la manière dont je vais pallier l’absence de carte précise pour savoir quand je dois chercher un endroit pour m’arrêter. Avec les arrêts réguliers de 2h pour poster la News, je m’arrête maintenant 1h plus tard, vers 18h, pour pouvoir bien avancer.

Soudain, je vois aux abords d’une maison, un drapeau français et un drapeau QUÉBECOIS. Immédiatement je stoppe en me disant qu’un compatriote va pouvoir m’héberger (mais je n’en suis pas sûre car nous sommes bien moins acceuillantes que les canadiens !…). Je frappe à la porte et je comprends que j’ai fait un bévue. Ce n’est pas un drapeau français mais un drapeau acadien m’explique Marie avec un grand sourire. Il y a une petite étoile jaune dans le bleu. Je viens d’apprendre quelque chose. Je ne confondrais plus avec le drapeau français, c’est promis.


Marie me dit que les acadiens sont aussi très acceuillants et je reste. Mais qui sont les Acadiens ?

Les Acadiens forment une ethnie vivant en Amérique du Nord, généralement dans les provinces canadiennes du Nouveau-Brunswick, de l’Île-du-Prince-Édouard, de la Nouvelle-Écosse et du Québec et dans l’État américain du Maine. Les Acadiens sont en majorité francophones et catholiques. Ils sont descendants des premiers colons français et européens établis en Acadie à l’époque de la Nouvelle-France. (source Wikipedia)

Marie m’explique que je vais régulièrement voir le drapeau Acadien avec le drapeau Canadien aux abords des maisons.

Je leur demande comment je peux me procurer un drapeau du Québec (tu vois Annie, je n’ai pas oublié ce que tu m’as dit, qu’il fallait dès que j’arrive au Québec, je remplace le drapeau Canadien par le drapeau Québecois). Et, immédiatement une des filles va chercher un drapeau Québecois et voilà Petit prince avec un drapeau Québécois (Annie, 2h après être rentrée au Québec, votre drapeau flotte sur Petit Prince, pas mal non ? La preuve :


Et David m’offre un grand drapeau Québécois. C’est un cadeau léger que je peux emporter et qui trônera à la maison quand je rentrerais comme un des souvenirs de ce voyage où j’ai été si bien accueillie.


Je suis donc acceuillie à bras ouverts par cette famille, David, Marie, Anaïs et Ariane. David est enseignant. Il vient juste de reprendre son travail après 6 mois de congés sabbatiques. Marie travaille dans la radio québécoise « Canada Chip Fm ». J’ai été interviewée ce matin à 7h30 par cette radio. Marie va m’envoyer le lien pour pouvoir l’entendre. Quel démarrage en fanfare au Québec !…

Je prends le petit-déjeuner avec leurs 2 filles avant de repartir. David m’a indiqué une piste cyclable que je devrais trouver rapidement en reprenant la route. Quelle chance !


Merci à cette première famille Acadienne rencontrée pour l’accueil chaleureux et les présents que Petit prince va porter avec fierté.

26 réflexions sur « Etape 70, de Dacre à Bristol, 86 km »

  1. C’était fantastique de vous rencontrer! Je vous souhaite une bonne route aujourd’hui, (et bien plus!) sans orage ni trop de chaleur. Quelle chance nous avons eu de vous recevoir! 😀 Je vous envoie un lien avec votre entrevue très bientôt, que vous pourrez partager. À bientôt!
    xoxoxoxooxoxoxoxoxoxox
    Marie

    1. Merci Marie pour votre accueil. J’ai eu beauoup de plaisir a être reçue par les premiers Acadiens rencontrés. Vos filles ce matin se sont très bien occupées de moi. Grâce à vous, Petit prince et moi, nous portons les couleurs du Québec. Corinne

  2. Bienvenue au Québec Corrine
    et j’ai visité un peu de l’Acadie en … France…. la ligne acadienne aux alentours de Poitiers et Archigny et la D9 (d’après google map) et à Belle-isle en mer…. toute une histoire d’acadiens emprisonnés en Angleterre et « retournés » en France eux qui étaient nés en Amérique mais de descendance de premiers français…
    86330 La Chaussée, France
    maisondelacadie.com
    à visiter à ton retour en France (et je suis si peu acadienne d’après des ancêtres très lointain… mais je m’intéresse à l’histoire d’ici…)
    https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9portation_des_Acadiens  » Un peu à la manière de l’Acadie, Belle-Île-en-Mer était occupée par les Britanniques, mais le traité de Paris (10 février 1763), qui donnait le Canada aux Britanniques, a permis à la France de récupérer Belle-Île le 11 avril 1763. Un mois plus tard les Acadiens prisonniers en Grande-Bretagne sont libérés et viennent grossir le nombre des réfugiés dans les ports français. etc……
    beaucoup de descendants d’acadiens de la première heure en Louisiane (USA)
    pour les pistes cyclables que tu « pourrais » emprunter as-tu ce lien? http://www.pistescyclables.ca/PistesParRegion.htm
    et celui-ci?
    http://pistescyclables.ca/Meilleures.htm
    allez! bonne route

  3. Comme je suis contente de te voir avec des drapeaux du Québec ! Tout vient à toi Corinne !!! Je t’ai envoyé par courriel une carte des liens cyclables de l Outaouais à partir de Gatineau, va va jusqu’à Lachute dans le nord de Montréal. Je ne te suggère pas de traverser Montréal, mais d’aller vers Joliette en utilisant des routes de campagne. Et ensuite de descendre vers la route 138, qui borde le fleuve. J’ai hâte de revoir ton périple sur ta balise, je ne vois rien encore ce matin …

  4. Une interview radio au milieu du voyage il fallait le faire. 8 minutes pour raconter 3 mois de voyage et plus de 6000 km à vélo, bravo, vous vous défendez plutôt bien.
    Peut-être le journal du 20h sur Montréal ?
    Décidément que de surprises.
    Le drapeau Québécois vous va très bien. La photo sur le vélo est vraiment cool.
    Stéphane

  5. Eh bien, je suis fière d’être l’amie d’une célébrité qui passe sur la radio québécoise!!! Trève de plaisanterie, tu nous étonneras toujours, Corinne!!! A peine arrivée au Québec, tu fais fort avec cette interview!!! Merci à Marie G pour le lien, je suis devant mon ordi non portable et il marche très bien. Je regrette juste pour toi que tu n’aies pas pu parler de l’Association pour laquelle tu roules, mais si les gens écoutent l’émission, ils ont l’adresse de ton blog pour en savoir plus.
    C’est super de te voir en photos, en particulier la photo sur le vélo avec tous les drapeaux est très sympa, et me permet de mieux comprendre dans quelle position tu roules, car ce n’était toujours pas clair pour moi!…
    Bonne route, bises!
    Chantal

  6. Salut Corinne, chapeau bas pour cette entrée au Québec, tu ne pouvais pas faire mieux!!! Je viens d’écouter l’interview, c’est plutôt émouvant de t’entendre, et au-delà de cela, c’est vraiment génial que tu puisses raconter un peu sur les médias ce que tu fais, et je pense que ce n’est pas fini, et que tu auras l’occasion effectivement de parler aussi de « Toutes à l’école », car il ne faut pas oublier Achariya: allez, on a passé les 1100€ quand toi tu passes les 6000km, je pense qu’on avance tranquillement, tant mieux!
    C’est bien que tu puisses éviter au maximum les highway, et je comprends que tu sacrifies la facilité à l’effort physique, mais tu as la récompense des beaux paysages et des rencontres, toujours et encore de très belles rencontres. La famille de Marie à l’air très sympa sur la photo, ils ont tous de beaux sourires. Quant à toi, tu es radieuse avec le drapeau Québecois, voire un peu fière, et je le comprends. Tu à l’air aussi très heureuse sur ton vélo, Petit Prince a retrouvé plein de couleurs pour s’habiller, c’est joli et sécurisant pour la route.
    Je pense que le Québec te réserve encore de belles surprises, mais c’est vrai que pour la première étape dans cette province, tu as fait fort! Je ne connaissais pas les fast food Tim Hurton, je ne sais pas si c’est très bon chez eux, mais merci pour le WIFI, grâce à eux nous pouvons te lire régulièrement. Je viens de mettre ma carte à jour de tes dernières étapes, et je vois sur ta balise que tu es maintenant à Ottawa, j’attends de lire la suite…
    Je t’embrasse très fort, notre championne!

  7. Bonsoir Corinne,
    Bravo pour ton entrevue radio. A cet exploit sportif que tu portes, non pas pour soigner ton amour propre comme tu le précises si justement, mais pour la cause que tu défends, tu allies de vraies capacités relationnelles qui donnent une dimension supplémentaire incontestable à ton projet.
    Ton entrevue radio , fort bien tenue d’ailleurs, et ce qui en est dit dans les commentaires, me rappellent une réflexion de Robert Charlebois qui avait souligné (il y a quelques temps, je l’accorde !) qu’une « entrevue radio », en vrai français, ça se dit une « interview »!

    Cette communication grandissante autour de ton projet qui se réalise m’a donné une idée pour la cause de « Toutes à l’école ». En effet, il n’y a pas si longtemps, tu as mal vécu le démarrage un peu faible du soutien financier à cette cause que tu portes si haut.
    Alors m’est apparu une évidence, tu consacres la majeure partie de ton énergie (et ce n’est rien de le dire car, toi, tu le fais) à avancer, ensuite à nous tenir informé de ton quotidien. Tu ne peux pas être sur tous les fronts en même temps.
    Il est donc évident que tu es en train de tracer une route au travers du canada et que cela t’occupe entièrement. Pour cet itinéraire, tu as ajouté chaque kilomètre aux précédents à la force des mollets, sans compter toutes les décisions d’urgence que tu as du prendre, c’est ce qui en fait toute sa valeur, ce qui fait la valeur de chaque kilomètre parcouru.
    Il y a donc là, la trace que tu as dessinée pour l’action future qui sera à mener autour ce « trip » (toujours en bon français)
    Je pense que le projet pourrait donc être de formaliser les dons par l’achat d’une quantité de kilomètres parcourus (valeur unitaire à définir) avec pour objectif de reconstituer le parcours dans son intégralité. Finalement la réalisation du projet « toutes à l’école » se situera surtout dans l’après voyage et la communication que tu pourras en faire, avec comme objectif cette fois de construire la route de l’instruction dans la trace des roues.

    C’est une idée brute qui mérite d’être travaillée et mûrie, mais qui me semble un axe intéressant au regard de tes capacités à communiquer et à entrer en contact avec autrui.

    Bonne route

    1. Merci pour ta réflexion, je réfléchis à ce qu’il est mieux de faire mais je suis très naïve. Je n’aurais pas pensé que cela soit si difficile

  8. Bonjour Corinne,
    Bienvenue dans la region de la Capitale Nationale. Depuis notre rencontre au Lac Superieur (camping Aqawa bay), le 12 de ce mois, On attend avec impatience ton arrivée accompagnée de ton petit prince :), on souhaite te recevoir chez nous pendant ton passage à Gatineau. Selon GPS tracker quelques km nous séparent. Écris-moi ou appelle moi au 819 329 5538.
    Au plaisir de te voir

    1. Bonjour Asmaa
      J’avais prévenu Abderrahman que j’arrivais bientôt et il ne m’a pas répondu. Dommage car j’aurais été ravie de vous revoir, vous m’avez si bien aidée. J’aurais aimé coucher chez vous hier soir mais maintenant je vais sur Montréal. Bonne rentrée
      Cordialement
      COrinne

  9. Allo Corinne ! Je suis en train de regarder les cartes pour toi, je te propose les options suivantes pour te rendre chez-moi, à Lévis 🙂
    En premier lieu, je ne connais pas les pistes cyclables dans les régions que tu traverses mais je fais un effort de ne pas te proposer des routes où ça circule beaucoup.
    Dans la région où tu te trouves présentement, la route 148 est en bordure de la rivière des Outaouais. Il y a moins de circulation sur celle-ci depuis l’ouverture de l’A-50 il y a 2 ans.
    Dans les environs de Calumet, tu peux aller vers Grenville prendre la route 344 vers l’Est.
    Je ne suis pas à l’aise de te recommander de descendre vers Montréal, mais je sais que tu y as une amie. Sache que dans les municipalités entourant Montréal, il y a des trains de banlieue, et p-ê, p-ê ! tu pourrais y faire monter Petit Prince … Mais voilà, je passe mon chemin sur cette étape, je suis sans bon conseil et connaissances 🙁
    Mon idée est de te suggérer de trouver un moyen de remonter légèrement au Nord-Est, vers la ville de Joliette. Sur les chemins de campagne, il y a beaucoup de fermes, terres agricoles, je suis certaine qu’il y a moyen d’éviter les routes encombrées et trop passantes.
    De cette région, prendre la direction du fleuve vers Lanoraie. C’est là où j’ai pris des photos pour toi dernièrement. Rte 138 dir EST.
    Et ensuite : je te suggère de prendre le traversier à St-Ignace-de-Loyola, vers Sorel. Il y a un camping dans le chemin du chenal du moine et c’est un superbe endroit … mais surtout une super excursion dans les Iles de Sorel qui dure un bon 3 heures. (celle dont je t’ai parlé lors de notre rencontre) Une occasion pour toi de prendre « un break » comme on dit ici 🙂
    Avec la chance que tu as, ce serait absolument merveilleux d’être accueillie sur une des iles, ou directement dans le chemin du chenal du Moine !
    Voici le lien : http://www.biophare.com/pages/forfait.html
    c’est le forfait « explorateur des iles »
    Il faut bien vérifier les jours et horaires, comme c’est la rentrée scolaire, ça va diminuer.
    Pour le moment, je te laisse ici hi-hi-hi … je vais attendre de savoir si ceci te convient, est réalisable, avant de poursuivre. Je te suis sur la balise et tu avances drôlement vite vers la ville de Québec et sa voisine de l’autre côté du fleuve : Lévis.

    SVP prendre note que sam-dim et lundi une partie de la journée je serai absente. Je peut te recevoir à partir de lundi le 29 août en fin de journée … et ne recommence à travailler que le 6 septembre.

    Pour le projet dont je t’ai parlé, ce serait plus « faisable » le 6 et ensuite. C’est la rentrée scolaire pour le moment dans les CEGEP et je ne suis pas sûre que le projet est approuvé encore. Je te reviendrai à ce propos.

    Je vais venir te lire demain matin… comme à tous les jours… Bonne route, amuse-toi !!!

  10. J’espère que tout s’est bien passé sur la route aujourd’hui!! Et très contente aussi que l’entrevue fasse du chemin; c’est bon pour la cause! 😉 Par contre, David était très contrarié quand il a vu (et je n’avais même pas remarqué, pfff hahah!) que vous avez écrit que devant notre maison se trouvaient un drapeau acadien et canadien. Pour un québécois dans l’âme comme lui, c’est grave! C’est donc bel et bien un drapeau acadien et québécois qui flottent fièrement. 😉 Je vous souhaite de beaux endroits de dodos…avec wifi!! 😀 Et Anaïs et Arianne font dire Bonjour!!!

    1. Bonjour Marie
      Dites à David que j’ai immédiatement corrigé mon erreur grossière et que j’ai mis « Québécois » en majuscule.
      Est ce qu’il me pardonne ?

  11. Re-bonjour Corinne!
    En fait, je n’avais pas réalisé que tu étais si près de Montréal. Je crains donc qu’Hélène ne soit pas là quand tu y arriveras, car elle est en rando avec une amie avant d’affronter la rentrée universitaire! Je ne sais d’ailleurs toujours pas si elle a trouvé un logement. ..De toute façon, il y a des chances pour que tu évites de passer par Montréal il me semble…

  12. Bonjour Corinne,

    Je suis avec votre mére. Elle va très bien, malgré les grosse chaleur. je voie que vous êtes toujours aussi courageuse. Votre cousine Manou est passée rendre visite à votre mére et nous disions que votre circuit arrive à sa fin.
    BRAVO Corinne.
    Votre mére vous embrasse.

    Bonne continuation à trés bientôt.
    Je vous embrasse.
    Yamina

  13. Whaaahhh maman trop marrant d’entendre ta voix à la radio!! C’est émouvant et ça fait plaisir. Une star ma mam! Superbe arrivée au Québec.
    Tu as fière allure sur ton vélo avec tes jambes musclés. 🙂 Une fois de plus je suis trop fière de toi!

    Je t’aime

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *