Etape 61, de Blueberry Hill Motel à Bruces Mines Campground, 97 km

Odométre: 5270 km

Samedi 13 juillet, température de 16 à 20°C, temps pluvieux et nuageux.

Pas de photos car je ne sors pas l’appareil photo sous la pluie.

Le matin, après une moins bonne nuit dans un lit que sous la tente (et oui, je dors mieux sous la tente, il faut dire que sous la tente je suis couchée à 21h30, alors que je traine quand je dispose d’un lit…), je suis allée voir la propriétaire avec mon IPad en lui montrant la photo des oiseaux. Et immédiatement, elle m’a dit  » Ah, vous avez rencontré Henri et Henriette ! » Vous imaginez ma stupéfaction et j’ai éclaté de rire. Mais qui sont donc Henri et Henriette ? Un couple d’oiseaux migrateurs qui reviennent chaque année dans la région et depuis plusieurs années. Ils sont tellement fidèles qu’ils ont été baptisés Henri et Henriette. Elle m’a expliqué qu’au Canada ces oiseaux s’appelaient des « Sand Cranes ». Odile je te passe le relais.

Après avoir bu 2 grands cafés canadiens (je trouve que c’est plus buvable que les cafés américains) qui m’ont été offerts et attendu 2h, en vain, que la pluie cesse, je me suis décidée à partir. J’avais peur d’être complétemment trempée à nouveau aussi la propriétaire (une Québecoise charmante) m’a affublée d’un sac poubelle où juste la tête et les bras dépassés. J’avais une allure folle et très distinguée.

Et nous voilà partis (il est 11h, départ le plus tardif que j’ai pris) Sault Sainte Marie est à 28 km et cela me fait une grosse ville à traverser car les villes, souvent au Canada, sont très étendues. Arrivée là, je tombe sur un restaurant Boston Pizza, la seule chaîne  de restaurant où je trouve que l’on mange correctement, aussi je m’arrête et je prends un bon plat de pâtes gratinées. Elles sont délicieuses, mais lorsque je suis arrivée, j’étais trempée… de sueur. Je ne sais pas ce qui est mieux ? Trempée par la pluie ou trempée de sueur ? Les 2 sont très désagréables mais pour le moment, il va falloir que je choisisse entre les 2 maux.

Une fois le ville traversée (elles ont les mêmes banlieues aussi laides que chez nous), je me retrouve sur une Highway à 4 voies et sans bande d’arrêt d’urgence. Mon Dieu que je déteste cela. Je ne m’y sens pas du tout en sécurité et je n’ai pas oublié l’épisode de la voiture qui a failli me percuter. Et malheureusement pour moi, je dois suivre cette route pendant 35 km et à nouveau, je passe mon temps à rouler en regardant le rétroviseur. Puis la route redevient une route à 2 voix où la vitesse est limitée et la route est plus large. Par intermittence, il y a une bande d’arrêt d’urgence, donc c’est beaucoup plus acceptable que précédemment.

Avec le démarrage tardif que nous avons fait, je m’étais fixée comme objectif d’atteindre Bruce Mines mais je n’avais pas trouvé, sur la carte et internet, de camping donc je pensais m’arrêter dans un motel. Arrivée là (les panneaux indiquent le nom de la ville et le nombre d’habitants mais j’ignore à quelle fréquence, ils renouvellent les panneaux), dans cette ville de 600 habitants, je découvre qu’il y a un camping municipal, propre et avec le courant. Je décide donc de m’y installer. Il n’y a que 6 mobiles home, ce qui peut se comprendre vu l’absence d’intérêt de cette ville. Les mobiles home sont bien dispersés, apparemment personne ne parle à personne, je ne risque pas d’être dérangée par le bruit (mais il y a 3 chiens…).

Un couple promène son chiot et vient me voir pour discuter de mon périple. Je réponds, comme d’habitude à toutes les questions, puis ma tente étant finie de monter, je pars prendre ma douche. Quand je reviens, je trouve sur ma table un sac avec de quoi faire un repas et ce petit mot

« Have a save and enjoyable ride » site 2, Maureen and Jeff. Je suis complétemment émue, je trouve cela d’une gentillesse et d’une délicatesse. Bien entendu, je suis allée les remercier chaleureusement.

Contenu du sac :Canette Iced tea, 2 madeleines, fromage blanc aux fruits, crème au chocolat, petits gâteaux aux pruneaux, Orange, raisin.

Tout cela sera utilisé au petit déjeuner car ce soir je n’ai pas faim.

Puis est arrivé un couple d’espagnols en Lander Rover. Ils se sont installés à côté de moi et nous avons dîné à la même table, enfin eux car moi je n’avais pas faim. Ils sont traducteurs (français, anglais, espagnol), travaillent 9 mois de l’année à surtout traduire des livres puis ils voyagent 3 mois et toujours avec leur voiture (ancien modèle sans éléctronique à bord) dans laquelle ils couchent. Ils l’ont fait venir d’Espagne par cargo (coût  3000€). C’était très sympa de discuter, encore une bonne soirée. Par contre, au niveau nourriture, ils m’ont stupéfiés. Ils mangent toujours froid, ne font jamais rien chauffer. Ainsi chacun a mangé dans une boîte de conserve qu’ils n’ont pas réchauffée. Et ils font toujours cela. Personnellement j’aurais dû mal.

On suit la même route…mais ils vont un peu plus vite que moi !

5 réflexions sur « Etape 61, de Blueberry Hill Motel à Bruces Mines Campground, 97 km »

  1. Bonjour Corinne !
    Je vois que tu ne te rendras pas plus au Sud en Ontario, mais que tu te diriges vers Ottawa. J’ai un oncle qui habite Aylmer, sur la route 148 qui est une route de campagne que je pourrais te recommander si tu le souhaites. Aylmer est à l’ouest de Ottawa et fait partie de la grande ville de Gatineau.Tu peux traverser la rivière à partir de l’Ontario dans le secteur de Arnprior, vers Quyon au Qc (on prononce couillon !) . Je ne connais pas tes projets en terme de longueur de séjour pour la région de Ottawa, mais si tu le désires, je pourrais demander à mon oncle s’il peut t’accommoder en quelque chose … ca pourrait être ta 1ere nuit dans cette région, avant mon amie qui est à Gatineau (ville), et qui pourrait représenter ta 2e nuit ? La distance entre les 2 endroits est assez courte (je vois avec mes yeux d’automobiliste…) mais il y a le Parc de la Gatineau entre les 2 endroits et c’est intéressant pour les ballades à vélo. Sans compter l’intérêt de la visite de Ottawa.
    Si tu souhaites me téléphoner pour que l’on regarde l’itinéraire ensemble, fais le moi savoir et je t’envoie mon numéro par courriel. Je n’ai pas skype et ne connais pas son fonctionnement, mais ça peut aussi s’arranger 🙂
    Bonne route, tu es encore en zone isolée !!!

    1. Merci beaucoup Annie pour tes propositions de collaboration. Il faut que je regarde le plan de façon très approfondie, ce que je n’ai pas encore fait, pour te répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *