Etape 59, de Wawa Campground à Pancake Provincial Park (Campground), 92 km

Jeudi 11 août, température 19 à 26°C, matin nuageux et l’après midi pluie et déluge

La veille au soir, Ali et ses filles étaient partis sans coucher au camping car ils n’y étaient venus que pour dîner . En partant ils m’avaient laissé leurs bûches, c’était gentil, mais moi je n’en ai pas l’usage car je n’ai rien pour allumer un feu. Vers 20h de l’autre côté de mon emplacement, une voiture est arrivée et tout de suite, ils ont fait un magnifique feu. Aussi je suis allée leur donner les bûches et nous avons parlé 5 mn et en français car c’était des Québécois.

Le lendemain matin, ils étaient matinaux, comme moi, ce qui est rare car généralement de 6 à 7h les camps sont silencieux. Et ils sont venus me proposer de prendre le petit déjeuner avec eux. Grâce à eux, j’ai pu avoir un repas copieux, ce qui avant de partir pédaler est toujours un plus. Merci à Fabien et Jeanette pour ce moment passé avec vous


Au cour du petit déjeuner, nous avons eu un invité surprise. Ces animaux sont d’une audace incroyable


Comme je suis venue avec ma tenue de cosmonaute  qui avait rappelé à Fabien des bons souvenirs, je lui ai demandé de me photographier avec.


Ce Vêtement est une tenue anti-moustique qui n’est vendue qu’au Canada. Le grand intérêt est que cela vous évite d’utiliser des produits anti-moustiques. Cette tenue vous protége très bien si vous avez pris une taille très large. Pour la photo, j’ai enlevé la protection de la tête mais elle existe. Pourquoi je l’appelle ma tenue de cosmonaute, c’est que pour quelqu’un d’allergique comme moi, l’appeler « tenue d’apiculteur », ce n’est pas possible !…

Puis j’ai repris la route, toujours la même (il n’y en a qu’une !), la WHW17. Elle longe le Lac Supérieur et la vue est très sympa. Par contre, si vous êtes en voiture, vous avez intérêt à avoir fait le plein ….


Première plage en sable

 


Cette baie s’appelle « Old Woman Bay » à cause de se rocher où les Canadiens voient le visage d’une vielle femme. Je vous laisse juger


Je suis allée au bord de l’eau pour voir la température du Lac Supérieur. J’ai croisé 3 femmes charmantes qui m’ont posé plein de questions sur mon voyage. Elles m’ont prise en photo au bord de l’eau et voulaient absolument voir sur la photo mes pieds car cela les faisait rire. Pourquoi ?


Je vous assure que je n’ai pas de maladie de peau !… Bon d’accord le bronzage est un peu spécial.

Puis je suis remontée sur le parking où elles m’ont photographiée sur Petit Prince. Puis elles m’ont gâtée, donnée des boissons aux fruits, pommes, gâteaux. Et pour finir, 3 vraies accolades fraternelles comme je les aime. Belle rencontre brève.

Puis je suis repartie et là les choses se sont gâtées. La pluie est arrivée, d’abord faible, puis forte et cela a duré 4 heures. Et pour la première fois mes vêtements  de pluie n’ont pas résisté et je me suis retrouvée complètement trempée. Comme il faisait 26°C, je n’ai pas eu froid mais il aurait fait 12°C comme à Prince Ruppert, j’aurais attrapé froid. Donc pour la suite, il faut que je trouve quelque chose qui me protège mieux et j’avoue que je ne sais pas quoi car j’ai du très bon matériel. Il faut que je demande conseil à Philippe (Vélofasto) pour savoir ce qu’utilise les autres. La prochaine grande ville est Ottawa et de la pluie est annoncée pour 3 jours sur les 7 jours de la semaine prochaine. Pourvu que cela ne soit pas trop galère.

J’ai fini par arriver au camping de Pancake, le plus cher de tous les campings, 36 dollars canadiens et on se demande bien pourquoi ? Il reste 3 places de camping, j’ai de la chance d’avoir une place. Je m’installe en vitesse car il y a une alcamie et je n’ai aucune envie de monter une tente sous la pluie. Juste en face de moi, il y a une famille avec 2 petits enfants. Ils m’invitent à dîner. Après la galère de l’après-midi, cela n’a pas de prix. J’ai juste le temps de prendre une douche et de mettre des vêtements secs et je me mets les pieds sous la table. Ils ont installés une bâche au dessus de la table et heureusement car durant tout le repas, cela a été un véritable déluge. J’ai passé une excellente soirée où chacun a cherché à connaître l’autre, ses motivations. La discussion m’a beaucoup intéressée car les parents sont d’origine marocaine et ils ont émigré en 2007. On a discuté de la politique d’émigration du Canada, des procédures. Vraiment très belle soirée et imprévisible encore une fois.


Merci beaucoup Asmaa, Abderrahman, Abir, Ismael et le chien Chasse pour votre acceuil, générosité et vos discussions franches.

3 réflexions sur « Etape 59, de Wawa Campground à Pancake Provincial Park (Campground), 92 km »

  1. Coucou Corinne, ça c’est un bon deal: des bûches contre un petit déjeuner copieux, bravo! Et super pour la photo du petit invité sur la table, c’est vrai qu’il n’est pas sauvage, c’est sympa.
    On te demande tous des photos de toi, eh bien voilà, il fallait patienter: je pense que nous pouvons diffuser ta photo en en cosmonaute, peut-être que Karl Lagerfeld ou Jean-Paul Gaultier trouveraient une inspiration pour leur prochaine collection…En tous cas, si c’est efficace, tant mieux, car Philippe était vraiment inquiet de l’arrivée des moustiques et des attaques que tu allais subir dans la région des lacs. Visiblement tu es bien protégée. J’ai vu des bracelets chez Nature et Découvertes, mais ça doit être un peu gadget, et ne pas protéger tout le corps.
    Bravo pour ta persévérance en roulant sous la pluie, je crois que c’est la pire des choses d’être trempée.Tu as bien méritée à ton arrivée d’être accueillie pour le repas, et de pouvoir passer un bon moment avec cette famille . C’est rassurant pour nous de savoir combien les personnes que tu rencontres sont prévenantes.
    Je t’embrasse Corinne, et vais lire ta prochaine étape, mais avant cela je profite de faire un petit coucou au « frèreàCorinne », de la part de la « bellesoeuràCorinne ».

  2. Coucou maman!

    La photo de tes pieds m’a beaucoup fait rire, on dirait la marque de bronzage des athlètes qui s’entraîne au soleil! Je pense fort a toi.
    Je t’embrasse fort

  3. Génial ta combinaison et tes pieds maman! tu m’as fait rire.

    PS: j’ai un peu de retard sur tes étapes à cause des vacances mais je le rattrape vite!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *