Etape 48, de Beauséjour à Pinetree campground, 92 km

Samedi 30 juillet, température 20°C à 30.

Voici le lieu où j’ai dormi. Pour quelqu’un qui adore les jardins, avouez que c’est formidable. avant de me coucher, j’ai fait le tour de tout ce qui était à vendre et j’ai fait mes achats virtuels car en réel, un peu dur à transporter à vélo. Et le matelas est vraiment excellent car j’ai très bien dormi, j’ai juste été réveillé par une attaque en règle de moustiques à 3h du matin puis je me suis rendormi.

Après le petit déjeuner, je vous ai envoyé l’étape précédente puis je suis partie, enchantée de mon arrêt chez Rodney et Margaret qui m’ont formidablement accueilli.

Comme certains d’entre vous me demandait des photos, j’ai demandé à Rodney de bien vouloir en faire et je me suis installée devant ses compositions florales en pot que je trouve si belles.

Petit Prince prêt à partir et moi.


Margaret m’a conseillée de partir sur la voie de service qui longe la route 44 car aujourd’hui est un départ en vacances et c’est une route étroite sans bande d’arrêt d’urgence. Je trouve que c’est une excellente idée et je suivrais cette route de service pendant 26 km avant de retrouver la route 44. Puis elle m’a conseillée de prendre la route 11 qui descend vers le sud avant de retrouver la WHW1 qui elle a une bande d’urgence.

Vers le 50e km, je me prendrais une vidange de nuage style pluie tropicale avec lévée d’un fort vent chaud (evidemment de face sinon ce n’est pas drôle. Pour la deuxième fois, je dois ôter mes drapeaux qui offrent une trop grosse prise au vent et je déteste vraiment cela.

Ayant eu le temps de m’équiper pluie avant que cette dernière ne tombe, je constate en m’arrêtant pour me déshabiller à la fin de la pluie que le vent à arracher ma protection pluie de casque, ce qui m’ennuie beaucoup car cela veut dire qu’à la prochaine pluie, j’aurais la tête trempée. Je vais essayer d’en racheter une à Kenora. Il est vrai que cela faisait un certain temps que je n’étais pas passé chez un vendeur de vélo !…


Sur la route 11, il y a très peu de monde et c’est agréable hormis ce foutu vent fort à combattre et qui me fatigue inutilement. Je prends le temps de m’arrêter pour faire des photos car vu ma moyenne ridicule, cela ne risque pas de me retarder …


La rivière passe sous un pont sur lequel je suis et les arches du pont sont complètement bouchées par des tronc d’arbre, ce qui dévie le cours de la rivière. C’est rare de voir cela.


Puis j’arrive sur la Highway 1 que je vais suivre jusqu’à Kenora et donc j’entrerais demain en Ontario.

La WHW 1 est une 4 voies avec un bande d’arrêt d’urgence donc je suis théoriquement plus en sécurité. Je roule donc tranquillement en attendant de trouver un camping quand je vois des rails style rails de tramways. Je suis très méfiante à vélo de ce genre d’obstacle donc je ralentis beaucoup pour les passer doucement. La route est très esquintée autour de ces rails et fait des trous. Je m’engage doucement et … Je me retrouve brutalement par terre en étant tombé par chance côté extérieur à la route. Ma roue avant à été déviée par un trou et est rentrée dans le rail. Comme je tenais fermement le guidon, celui-ci ci a tourné (ce qui a surement évité que la roue avant se voile). 

Dans la chute j’ai perdu une sacoche avant et mon cerf volant poisson. Je me suis relevée rapidement et j’ai sorti Petit Prince du rail, ramassé ma sacoche et mon cerf-volant. Cela m’a fait déraillé. J’ai donc remis le guidon et la chaîne en place ainsi que la sacoche et le cerf-volant. J’en suis quitte pour une belle peur et sûrement un beau bleu sur une fesse !…Morale de l’histoire:  la prochaine fois je mettrais pied à terre et je passerais en poussant !

10 km plus loin, je trouve un camping et je décide d’y passer la nuit. Par chance, il a le wifi, ce qui fait que je peux vpus écrire et mettre sur le site

17 réflexions sur « Etape 48, de Beauséjour à Pinetree campground, 92 km »

  1. Toujours bravo à toi Corinne. Super les photos. Tu as fière allure et ton petit prince aussi. Sois prudente et continues de nous régaler de tes aventures. Bises

  2. Bien d’accord avec Aude (je voulais te le dire aussi), on avait envie de te voir en photo, et ces 2 clichés sont très sympas! Pense à te faire photographier à d’autres étapes, et si par hasard il est possible de te voir sur ton vélo, ça serait super : je ne suis toujours pas sûre d’imaginer exactement comment tu pédales!!!
    J’admire ta patience face à tous les ennuis auxquels tu dois faire face : vélo qui déraille, chute à vélo pas marrante, vélo à réparer, vent dans le nez… tu ne sembles pas furieuse (mais peut-^tre n’as-tu pas retranscrit toutes les injures que tu as dites quand tu es tombée???!!!)
    Bises
    Chantal (toujours au Pecq, ici, c’est le grand calme!!!)

    1. Merci pour tes commentaires Chantal. Non je ne râle pas, je suis complétemment philosophe, j’essaie de comprendre pourquoi je tombe, pourquoi je crève, pourquoi je me trompe de trajet,…pour essayer de ne pas reproduire.
      Pour un voyage comme cela, le mental est fondamental, il s’entretient comme le vélo et les superbes rencontres que je fais m’aident beaucoup à rester très positive. Ceci dit, je n’ai pas encore fait la moitié du trajet

  3. Merci Maman, ça fait plaisir de voir enfin une photo de toi! Tu as l’air en super forme. ❤️

    On vient d’arriver à Mandalay et nos bagages aussi (ouf avec 3 avions et 2 escales j’avais des doutes). Hâte de découvrir la ville et de te raconter la suite de mon voyage.

    On t’embrasse fort

    Jacques et Aude

  4. Bonjour ! Voici des liens de cartes pour l’Ontario.

    Ce que je connais de cette province se situe entre Toronto et le QC. J’ai toujours été impressionnée par les belles routes qui longent les lacs, la richesse de maisons et la beauté du paysage.

    Le 1er lien parle des tronçons POUR VÉLO Niagara-Toronto-Montréal. La région de Niagara est magnifique, il y a des vignobles. La route entre Niagara et Niagara on the Lake est superbe. Egalement le tronçon entre Ottawa et Montréal
    http://pistescyclables.ca/OntarioEst/OntarioEst.htm

    2e lien : POUR VÉLO du gouvernement ontarien
    http://www.waterfronttrail.org/gwta_web/fr_version/index.htm

    voici un texte que j’ai trouvé sur Sandbanks :
    Le parc des Mille Îles est le plus vieux parc situé à l’est du Canada. Il débute à Brockville et se prolonge dans la région de Gananoque pour se terminer vis à vis Kingston. Le parcours se termine au Sandbanks National Park et offre des vues exceptionnelles sur les Milles Îles. Les maisons d’époque de Kingston nous rappellent les années 1890-1920 où on prenait le temps de donner un style aux constructions. Les paysages bucoliques de l’Île de Howe et de l’arrière pays Ontarien semblent figés dans le temps. L’ensemble du voyage ravivera vos sens! Vous pouvez même songer à des baignades hors-pair sur des plages très accueillantes.
    Note perso: il y a une très belle croisière dans les Milles Iles avec départ de Gananoque (c’est de cet endroit que la plus belle croisière part) que je te recommande si tu t’accordes un congé. Il faut amener le passeport car elle va dans les iles américaines, notamment pour voir le château Bolt.

    Voici un lien officiel de toutes les routes en Ontario :
    http://www.mto.gov.on.ca/french/traveller/map/

    Je suis un jour passée par Sault Ste Marie, et on pouvait aller dans le Michigan à Mackinac Island. On doit y prendre (c’était le cas il y a 30 ans…) un traversier pour y aller et on ne peut circuler qu’à vélo sur l’ile. J’avais vraiment apprécié. Cependant, je n’ai plus l’idée à savoir si la distance est trop grande pour toi.
    https://www.mackinacisland.org/

    Il me semble qu’il y a un moment que tu as visité les endroits touristiques. Amuse toi !!!

    Bonne journée !

  5. Bonjour Corinne,
    Merci pour tous ces récits qui nous donnent notre dose quotidienne d’aventure.
    Bravo pour tout ce chemin parcouru. Chemin balisé d’épreuves que, par ton jugement, tu surmontes avec succès.
    Je remarque que tu as le sens de l ‘à-propos, tu dérailles sur une voie de chemin de fer en emboitant pourtant ta roue dans le rail, ce n’est pas commun. J’espère que tu as pu remettre ton guidon en place et que tout fonctionne bien avant la grande traversée de l’Ontario.
    Tu es déjà en Ontario, d’accord, c’est immense, mais l’Ontario, à l’autre bout, c’est bientôt la côte Est. En regardant la carte, je pense que tu entames la seconde moitié de ton parcours.
    J’espère que la traversée de ces immensités de forêts et d’eau se passera bien et que tu es bien protégée contre les moustiques que tu as déjà eu à combattre récemment.
    J’imagine que tu vas à nouveau avoir affaire aux animaux de ces forêts, sois prudente.
    Bonne route

    1. Bonjour Philippe
      J’ai calculé que la traversée totale devrait faire 8900 km mais comme je prends le chemin des écoliers, je ne sais plus trop. Si on reste dans le même ordre de grandeur, le milieu sera aux environs de Thunder Bay soit dans dans 370 km
      Merci beaucoup pour tous tes commentaires qui me font très plaisir

  6. La chute de vélo pour cause de roue prise dans des rails est un classique du genre ; il faut toujours croiser les voies ferrées le plus perpendiculairement possible. Même en poussant le vélo à la main, une roue peut se prendre dans les rails.
    Quant au vent de face, point n’est besoin d’aller au Canada pour le subir, il y en a autant entre Saint-Palais et la Vendée.
    Bonne route.

  7. Pas tous les jours roses mais rien n’entame ton moral…chapeau Corinne. Et Oui c’était sympa de te voir apparaître sur deux clichés, tu as l’air en forme.
    Ciel bleu sur Saint Palais . Regolf avec Thierry qui commence à apprécier de jouer les fins d’après midis où nous ne croisons personne.
    Quelques balades à vélo aussi mais rien à voir avec tes journees. J attends à la fin de la semaine ma petite poupée avec impatience.
    Bonne route. Je boirai demain un pineau à ta santé.

  8. Quelles aventures! Cela change des étés a Royan très tranquilles. Nous sommes arrivés le 29/07 et nous avons gentiment repris le golf en pensant très fort a toi. Bises.

    1. je n’ai pas encore repris le golf depuis l’accident de ma main, j’éspere que j’arriverai à tenir le grip.
      La collecte pour toutes à l’école est lancée
      Bisous

  9. Bravo !
    Je me suis acheté un velo mais pas de chance deux jours après mon menisque décide de me lacher. Je suis donc avec intérêt votre voyage.
    Beau choix de vie et en plus rouler pour toute a l’ecole c’est la grande classe.
    Toute ma bonne energie pour vous
    Stéphane le parain d’une coiffeuse de Happy Chandara

    1. Bonjour Luiggi
      Merci d’avoir la gentillesse de me suivre.
      Le vélo vous sera très utile après votre rééducation, surtout gardez le bien.
      Pour ceux qui ne savent pas, Happy Chandara est le nom de l’école de l’association « toutes à l’école ». On peut parrainer des enfants en donnant 30 euros par mois. Luiggi parraine donc une petite fille qui a choisi d’être coiffeuse. Merci Luiggi pour cela

  10. Merci pour les photos Corinne, ça fait plaisir de te voir enfin!
    Encore une aventure avec ton vélo sur les rails, qui se termine bien, heureusement. Malgré cela tu trouves l’énergie le soir de continuer à écrire ta journée, c’est incroyable, vraiment bravo.
    Bon courage pour ton entrée en Ontario, ce sera stabilo rose pour cette province sur ma carte.
    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *