Étape 24-2 Lac Maligne

Jeudi 30 juin

Pour ce jour là, j’avais réservé la visite du Maligne Canyon, gorge étroite et sinueuse la plus profonde des Rocheuses avec un tumultueux torrent. L’endroit le plus profond fait 50 m avec une cascade de 23 m


La deuxième étape était le Lac Maligne à 48 km de Jasper. C’est le plus grand lac des Rocheuses. Il fait 28 km de long et à une profondeur de 96m.

D’un côté, on a une colline arrondie avec des pins et dont les flancs s’élévent doucement des berges. De l’autre côté et au fond du lac, il y a des pics acérés avec quelques sommets enneigés. Pour tout découvrir, nous avons pris un bateau qui fait un trajet de 22 km, fait une pause et revient.

J’ai été éblouie par le spectacle. Regardez la couleur de l’eau comme elle change. Allez, je vous emmène et on commence par le côté pics acérés. Bonne promenade



une partie de la forêt a brûlé


Le lac se resserre pour se transformer en rivière Maligne


Une rencontre


Et sur le chemin du retour


Merci de m’avoir accompagné au Lac Maligne qui restera, pour moi, un grand moment

5 réflexions sur « Étape 24-2 Lac Maligne »

  1. Quel spectacle!
    Cela pour vous un souvenir inoubliable. La nature est vraiment très belle.
    Vous nous faites rêver en voyant ces paysages magnifiques.
    Amitiés
    Bernadette

  2. Merci Corinne pour toutes ces nouvelles, ces photos magnifiques et aussi ces aventures qui nous font des frissons. Ours et loups qui croisent ton chemin au milieu de nulle part et qui nous apparaissent comme simple composition d’un décor extraordinaire, assoiffée au milieu de la forêt à des dizaines de kilomètres de toute âme qui vive attendant tranquillement qu’un improbable voyageur croise ton chemin et quelques jours de repos que tu mets immédiatement à profit pour nous faire découvrir le parc national de Jasper.
    Quel sang-froid et surtout quel jugement de tous les instants, tout cela est très impressionnant.
    Nous vivons l’aventure par procuration, c’est très confortable, n’oublie pas de faire attention à toi.
    Bon vent, dans le dos, si possible !

    1. Merci beaucoup Philippe pour tes commentaires. Ils sont fondamentaux pour moi, pour continuer à avoir le courage d’écrire quand je galère trop. Je suis contente que vous puissiez voyager avec moi. Ce voyage est beaucoup plus riche que ce à quoi je m’attendais. Les canadiens ont le sens de la communauté dans le sens fraternel et je trouve cela merveilleux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *