Étape 15 : de ‘Ksan Campsite à Smithers, 73 km

Température de 16°C à 32°C, très nuageux le matin et soleil l’après midi, dénivelé + 986,  Highway 16

Pour répondre à Raphael pourquoi j’ai choisi de faire le trajet d’Ouest en Est et non l’inverse, sachant que je commence par les étapes les plus dures.

Physiquement, tu as totalement raison, il faudrait plutôt finir par ces étapes qui sont très fatigantes. Mais le problème de traverser le Canada dans l’autre sens c’est que tu as face à toi les vents dominants. En plaine, il devient alors difficile de rouler car tu es face au vent. C’est pourquoi la majorité des cyclistes le font de Vancouver à Montréal. Par contre très peu de cycliste prenne l’option Nord comme je le fais car la route est réputée très difficile et je ne vais pas dire le contraire. Par contre cette route est le plus belle et la plus sauvage. Concernant ta dernière remarque comme quoi, j’ai fait le plus dur, c’est inexact car il me reste 18 étapes de montagne dans les Rocheuses et je sais que je vais en baver, vu les dénivelés. Merci de me suivre Raphael.

Je suis donc repartie ce matin du camping et l’organisation devient meilleure car j’arrive à partir plus tôt. J’ai fait 30 km dans une zone aussi sauvage que les jours précédents et la nature est toujours aussi belle.


Le mélange des sapins et des feuillus fait  des camaïeux de vert que je trouve superbe.



Aujourd’hui, je n’ai pas vu un seul animal sauvage. Mais il y avait beaucoup plus de trafic de voitures et camions ce qui doit les déranger.

Au bout de 30 km, le paysage proche a commencé à changer. Des pans de fôrets ont été coupés pour laisser place à des prairies et les barbelés ont commencer à apparaître. Des fermes avec élevage sont installées


Des vaches sont dans un choral et des chevaux sont dans les près


Mais à la place des cowboys à cheval, il ya des tracteurs !


Leurs chevaux sont superbes


Et en plus, dans des paysages grandioses.


Beaucoup de trafic, des sacrés montées, des fermes, la civilisation se rapprochant, je n’ai pas vu d’ours. Mais je n’ai pas pour autant oublié la menace éventuelle. C’est pourquoi j’ai choisi un Warmshower pour Smithers à qui j’ai envoyé un e-mail ce matin en lui disant que je cherchais une bombe anti-ours.

Je suis arrivée vers 3h30 et encore un acceuil très chaleureux. Cela donne vraiment une dimension relationnelle que je souhaitais dans ce voyage et quelle joie de l’avoir trouvée.

Tout d’abord repos au soleil avec un ice tea glacé, drôlement le bien venu car il fait 32°C et le soleil cogne.


Puis, une fois reposée, ils m’ont emmené en voiture dans le magasin vendant les bombes anti-ours. Cécilou chérie, tu es rassurée, je l’ai achetée.


J’ai demandé des conseils comme Odile me l’avait suggéré. La chose fondamentale à faire est de se faire entendre et de ne jamais surprendre un ours. J’ai donc acheté un grelot pour attacher au guidon du vélo quand je traverserai le territoire des ours. Donc si je récapitule, j’ai le sifflet, un grelot et une bombe anti-ours. Tu vois Isabelle, je ne suis pas inconsciente ?

Après avoir pu faire une lessive (ils ne m’ont même pas laissé étendre mon linge …), un très bon repas, puis vous avoir raconté ma journée, je vais me coucher.

Si vous saviez comme tous vos commentaires me font plaisir, vous continuerez à m’en faire plein !…

4 réflexions sur « Étape 15 : de ‘Ksan Campsite à Smithers, 73 km »

  1. Quelle belle (et dangereuse ) aventure tu vis Corinne. Tu nous la fais vivre également. continue d être prudente et régales nous de tes commentaires et de tes photos. Plein de bisous.
    Dominique

    1. Je ne pourrais dire mieux! je lis tout, tout, tout et malgré la température chaude qu’on a ici, j’en frissonne en vous lisant… et tellement bien raconté que le suspens demeure entier.

  2. Bonsoir Corinne, (enfin bon après-midi pour toi) c’est dimanche soir , une heure du matin, et je te lis avant de me coucher, comme un livre de chevet. Merci infiniment pour ta constance dans tes récits, vraiment chapeau d’avoir le courage d’écrire ainsi , alors que tu dois parfois rêver de te reposer après ton étape. Merci également pour tes photos qui nous donnent un bel aperçu de ce que tu nous décrit. Tu as fait des clichés qui peuvent faire de jolis fonds d’écran ou des posters. Si je comprends bien, tu vas peut-être prochainement nous montrer des élans, ce serait sympa aussi. Bon courage Corinne, on est tous avec toi. Tu as du noter le pic des commentaires pour tes deux étapes précédentes!.Le suspens de tes aventures fait réagir tes fidèles lecteurs! Tu as bien fait pour la bombe, ça rassure tout le monde. Je t’embrasse fort.

  3. coucou c est khadija avec votre mère .
    A l orangerie, votre voyage fait la une , tout le monde en parle et suis vos étapes de près.
    Votre mère est enfin rassurée que vous ayez des protections anti ours. cependant dit elle soyez prudente. Qu elle magnifique paysage sauvage ,
    a bientôt votre mère vous embrasse
    Khadija
    t

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *