Étape 8 de Port Mc Neill à Port Hardy : 48 km

Chute de la température à 11 degrés et pluie

Je suis repartie après une bonne nuit et la pluie est arrivée 2 km après le départ. J’ai fait 45 km, sous une pluie battante à 11 degrés avec du vent. J’ai eu très froid car si je suis bien équipée pour la pluie, le vent devient redoutable dans ces cas là. Je n’ai pas traîné en route, n’ayant qu’une envie c’est d’arriver le plus tôt possible. L’idée du camping m’est sortie de la tête. Le Guide du Routard avait indiqué qu’il y avait une auberge de jeunesse donc j’y suis allée. Lorsque je suis arrivée, j’étais tellement frigorifiée qu’ils m’ont offert immédiatement un café chaud et un muffin sortant du four. Puis j’ai pris une chambre. Comme d’habitude, ils sont organisés en 2 parties, une partie dortoir et une partie chambres individuelles. Ici l’organisation était un très grand appartement avec 6 chambres, 3 salons, une grande cuisine et …une seule salle de bain contenant les WC. Comme je suis arrivée tôt, j’ai pu prendre un bain pendant 1h pour me réchauffer et comme je me lève tôt le matin, environ 6h, j’ai pu disposer de la salle de bain tranquillement. Mais quelle drôle d’idée d’avoir une seule salle de bain et en plus avec les toilettes à l’intérieur. La chambre était très bien par contre. Et le prix est la moitié d’une chambre d’hôtel.

Le soir j’ai fait un bon repas avec de la morue fraîche, l’avantage des ports. Puis j’ai pris la soirée pour comprendre comment alimenter le site avec un IPad et transférer mes photos de l’appareil photos à l’IPad. Ayant résolu tous les problèmes informatiques, je suis allée me coucher en me disant que le lendemain, je pourrais enfin actualiser le site.

8 réflexions sur « Étape 8 de Port Mc Neill à Port Hardy : 48 km »

  1. Bravo Corinne, quel courage, quelle determination et quelle pertinence ds ces choix de tous les instants.
    Merci encore de nous faire partager cette aventure, nous qui te lisons confortablement installé ds notre chez nous.
    Bon courage pour la suite, qu il soit encore recompensé par la beauté des choses que tu découvres.

  2. Bonjour Corinne,

    Toute la famille commençait à s’inquiéter ne voyant pas de nouvelles étapes depuis quelques jours sur ton site … Tu devrais mettre le jour avec le N° de l’étape pour que l’on suive mieux ce que tu fais.
    Bon courage sous la pluie, c’est le temps que nous avons depuis au moins 15 jours avec de grosses inondations en région parisienne (les rues sur berge étaient couvertes d’eau à Chatou et Croissy dimanche dernier mais en 8 jours la Seine a baissé de 2 m environ).
    Je t’embrasse

    Thierry

  3. Oui c est vrai, cela m inquiétait également de ne pas voir de nouvelles étapes. Tu poursuis ta belle aventure, bravo à toi. Bonne route.
    Dominique N

  4. Rien du 6 au11 juin ! Cela devenait inquiétant, puis d’un seul coup les étapes 5, 6, 7 et 8. C’est un vrai plaisir de te lire, continues comme cela pendant 5 mois et à ton retour on ira manger un couscous en face de l’Orangerie…….Quel souvenir!!! Je t’embrasse très fort

  5. Bonsoir Corinne,
    C’est génial ce blog, on a presque l’impression d’y être (ça me rappelle quand je suivais la 1ère transat avec des balises Argos il y a un peu moins de 40 ans…) et tes photos cont magnifiques…En plus, tu as l’air de commencer à être bien rodée ! Bravo ! Bises
    M-Sophie

  6. coucou je suis en compagnie de votre mère et votre fils.
    nous suivons de près vos aventures et méfiez vous de l ours brun caché dans la montagne envoyez nous une photo des clochettes qui vous protège de l ours ça rassurera votre mère
    bonne route et à bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *