Étape 7 : De Miracle Provincial Campground à Campbell River, 28 Kms

Température 20 degrés, nuageux mais sans pluie

Petit trajet sur une Highway, avec toujours cette piste cyclable au niveau de la voie d’urgence et ces camions énormes, souvent avec des gros troncs d’arbres. On voit que l’activité forestière et de travail du bois représente un pan important de l’économie dans l’île.

Arrivée à la station Tofino bus, j’apprends que comme il y a peu de monde, le bus utilisé sera plus petit et que Petit Prince voyagera dans la soute à bagages. Je suis très inquiète car vu le volume du vélo, sans sacoche bien sur, je ne le vois pas dans une soute à bagage. Le chauffeur voit bien que je m’angoisse pour mon coursier. Avec un collègue, ils le chargent dans un comportement seul. Puis après, ils vont chercher des bagages pour le caler et bien le protéger. Là encore quelle gentillesse d’avoir pris autant de soin pour le stocker. Et nous voilà partis. Tout le trajet, très accidenté, il a plu des trombes d’eau. Dans les grosses cotes, quand je vois comme le bus est obligé de rétrograder et comme il peine, je ne m’étonne pas de devoir pousser ,on vélo dans ces conditions là.

Après 3h de bus, nous sommes arrivées à Port McNeill


Et là, à 2 km du port se trouve le camping : Broughton Strait Campsite. A l’arrivée, comme toujours ma première question est « Y a t-il du courant accessible pour moi ?  » Et à ma grande stupéfaction, il me propose un endroit réservé au mobile home, où il y a le courant et l’eau : le luxe.

Je monte ma tente puis je me mets à table, quel grand mot pour manger un plat réhydraté…

Soudain, je vois un homme qui arrive et il me propose de dîner avec eux. J’accepte avec grand plaisir car dîner toute seule et pas appétissant, c’est lassant . Et voici ce qu’ils m’ont proposé : des crabes


Ils sont 3 amis qui chaque année font la saison des pêches de crabes qui varient en durée en fonction du gouvernement. L’année dernière, la saison à durée 45 jours. De métier; ils sont tous les 3 charpentiers en Free Lance. Mais leur passion, c’est la pêche. Alors chaque année, ils arrêtent leur métier de charpentier, pour la saison des pêches. Ils ont un bateau de 10m au port qu’ils stockent l’hiver sur terre et tout le nécessaire pour pêcher, essentiellement des pièges à crabes. Ils disposent d’un mobile home tel qu’on le voit souvent dans les films américains, ce qui les a beaucoup fait rire.


A l’intérieur, c’est très bien aménagé et il y a un parquet en bois


Ils ont fait un feu de bois pour brûler tous les restes à cause des ours. Puis à 21h30 tout le monde est allée se coucher car ils se lévent à 3h du matin.

Soirée imprévue et très sympa. Et les crabes frais pêchés du jour et parfaitement cuit étaient un vrai régal.

Une réflexion sur « Étape 7 : De Miracle Provincial Campground à Campbell River, 28 Kms »

  1. coucou c est khadija et votre mére
    sympa votre rencontre avec les pêcheurs de crabes, nous suivons de prés votre parcours toujours avec plein d imprévue
    bonne route.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *