Étape 6 : de Qualicum First Nation à Miracle Provincial Park : 74 Km

Temps nuageux, température 20 C soit une chute de température de 10 degrés

Une fois tout le bardât rangé, me voilà repartie. Malheureusement quand je n’ai pas de wifi à l’étape, je ne peux pas charger Google Map, alors je prends des plus grandes routes beaucoup moins sympa. J’ai essayé de bien m’avancer pour être à l’abri demain d’un problème pour le bus en étant le plus proche possible de Campbell River. J’ai fait une pause à côté d’un ostréiculteur que j’ai regardé un peu travaillé. Il est dans un décor sympa

Puis vers 14h, je me suis arrêtée devant un petit restaurant pour manger. Dans ces cas là je gare toujours le vélo de façon à ce que je puisse le voir. Quand je suis rentrée, 2 femmes de mon âge qui venaient de finir de déjeuner s’apprêtaient à sortir. Elles m’avait vu arriver avec mon vélo, aussi elles m’ont posé plein de questions auxquelles, bien sûr, j’ai répondu très gentiment et à la fin l’une d’elle m’a demandé très émue si elle pouvait me donner une accolade. Et elle m’a pris dans ses bras et a posé sa tête sur mon épaule en me serrant fort et en me souhaitant bonne route. Que dire, sinon que je vis cela comme des moments de grâce et que je suis heureuse de rencontrer des personnes comme cela. Je n’imagine pas une scène comme cela en France.

Je repars sur une route qui longe la mer. Ici les plages sont faites de cailloux et de galets. Elles sont systématiquement jonchées d’arbres arrachées ou coupées car on voit des convois d’arbres très souvent sur la mer.

De temps en temps, on voit des panneaux étranges

image

Je suis arrivée dans un camping du Miracle Provencial Park, je me suis installée à un emplacement typique des parcs provinciaux


Mais grosse déception, il y a un site de side cars pas loin et cela fait un bruit d’enfer. Quelle dommage et la pluie a commencé à tomber, mais la tente était déjà montée

Les canadiens attendent la pluie avec impatience car ils ont eu une grosse période de sécheresse. Mais j’avoue que moi la pluie à vélo ne me plait pas du tout

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *