Etape 4 Lake Cowichan – Nanaimo

Etape 4 : 78 kms, Dénivellé + 643

J’ai changé d’itinéraire en cours de route après avoir été surprise par un camion que je n’avais pas vu. L’absence de rétroviseur extérieur est trop dangereux (il a été cassé à l’étape précédente), il faut absolument que je le remplace. Je décide donc d’aller à Nanaimo directement et de tenter le coup d’arriver un jour en avance avec les warmshowers qui ne m’attendent que demain. La route n’a pratiquement été qu’une highway, c’est à dire une route 4 voies limitée à 110 km/h. La piste cyclable est , comme d’habitude sur la voie d’urgence. Donc gros trafic de voitures et de camions qui passent près de vous. Aucun intérêt car vous êtes tendue tellement vous êtes attentif. Il fait très chaud, 32°C, et cela est si soudain que c’est difficile de s’adapter. Malgré l’écran total (50), je prends des coups de soleil. Je suis obligée de m’arrêter fréquemment pour boire.

Arrivée à destination, il n’y a personne. Comme je suis fatiguée par cette chaleur, je me couche sous l’arbre situé devant leur maison et …je m’endors. C’est là que les propriétaires me trouveront en arrivant.

Et à nouveau, j’ai une grande chance car je tombe sur des gens adorables, un couple avec un enfant unique, un garçon de 7ans. Ils m’accueillent de façon extrêmement cordiale. C’est formidable. Cela ne leur pose pas de problème que j’arrive un jour avant. J’avoue que je suis bien soulagée car l’idée de reprendre le vélo pour aller à l’hôtel n’était pas une perspective souriante.

Ils ont une belle maison à un étage qu’ils sont en train d’aménager tout seul. Comme la maison est en bois, ils ont un vrai matériel de Pro, savent travailler le bois et ils font des choses superbes. Tout est très bien fini. Bravo les artistes

IMG_1606

Nous sommes en train de discuter quand le fils arrive en criant qu’il y a un « racoon » dans le cerisier. Vous êtes sûrement perplexe comme moi. Qu’est-ce qu’un racoon ?

racoon

Et maintenant dans le cerisier

P1050534

P1050535

C’était très drôle car il est monté à toute vitesse jusqu’au sommet du cerisier et là on l’a vu « s’empiffrer », il n’y a pas d’autre mot, de cerises.

Le lendemain matin, j’ai commencé par enfiler le tee-shirt offert par mes enfants pour la fête des mères juste avant de partir, histoire de bien commencer la journée !

IMG_1248      IMG_1249

Nous sommes allés acheter un rétroviseur et j’ai défait tout mon matériel pour essayer d’alléger le vélo de façon à arriver à le tenir à l’arrêt. C’est une opération difficile quand vous avez bien préparé votre matériel et que vous n’avez pas l’impression d’avoir des choses inutiles. Au final, je suis arrivée à 8 kg mis dans 2 sacoches (que j’avais prises en plus pour mettre les batteries mais vu le poids des batteries, cela n’était pas possible, c’était dangereux, aussi elles ont été installées en bas entre 2 porte bagages) et le tout a été expédié en France  (financièrement ce n’est pas un bon coup !). Je suis sûre que certaines choses renvoyées vont me manquer mais je n’avais pas le choix.

J’ai renvoyé l’ordinateur car les personnes qui me reçoivent n’utilisent que l’IPad avec un clavier qu’ils ont rajouté dans l’enveloppe de protection. J’ai essayé de voir avec leur IPad et leur clavier si je gérais bien le site, les photos, hormis le clavier Qwerty qui fait faire des fautes d’orthographes, cela marchait très bien. J’aurais pu penser à cela avant, mais c’est facile de dire cela après coup. Bref, là je me suis loupée, soyons franche.

Le reste de la journée a été passé à refaire les 30 étapes de montagnes qui suivent avec une obligation : 65 km maximum car après absence d’énergie dans les batteries. Donc sur 30 étapes environ, la contrainte absolue sera de trouver une prise de courant tous les soirs. Heureusement que je fais cela avec Annie. Ici les cyclistes n’utilisent que Google Map car il y a une option vélo.

Bref un accueil chaleureux, des personnes très serviables et à votre écoute pour vous aider, en un mot le rêve. Le voyage réussi, c’est aussi ce genre de rencontre.

Pour voir le trajet

https://share.delorme.com/CorinneCourvalin

9 réflexions sur « Etape 4 Lake Cowichan – Nanaimo »

  1. Hello Corinne. Quelle aventurière tu es! Bravo pour ta ténacité. Je guette tes nouvelles avec impatience. Bises nancéiennes

  2. Mamoune, tu nous fait rêver! C’est bien que tu es pu alléger tes bagages. Ça va te changer la vie. T’es une championne je suis très fiere ?.

    Ps: il est beau ton Tshirt

  3. Mamoune, tu nous fait rêver! C’est bien que tu es pu alléger tes bagages. Ça va te changer la vie. T’es une championne je suis très fiere ?.

    Ps: il est beau ton T-shirt ?

  4. Bonsoir Corinne, le grand périple a donc commencé avec son lot d’émotions….qui iront sûrement crescendo. Je vais te lire régulièrement, c’est aussi palpitant que la série 24h Chrono.
    Reste prudente quand même.
    Bon courage and ENJOY

  5. Un cyclo-campeur inspire toujours la sympathie, il est probable que tu rencontreras partout un bon accueil au Canada.
    Un jour, dans l’Oisans, j’ai rencontré une randonneuse qui n’avait pas testé ses chaussures avant le départ. Tu me fais penser à elle quand tu nous racontes le résultat de ton insuffisante préparation.
    Tu y arriveras sans doute, mais ce sera très dur.
    Rouler sur la bande d’arrêt d’urgence d’une route à 2×2 voies, même limitée à 110, c’est très dangereux. En as-tu encore beaucoup ainsi sur ton itinéraire ?

  6. coucou, c est khadija
    je suis avec votre mère, nous suivons de prés les étapes de votre parcours.
    Malgré les obstacles que vous rencontrés vous tenez la route cool quel courage
    votre mère suis de tres près votre voyage et souhaite que vous soyez prudente.
    cordialement khadija

  7. Bravo Corinne! Jean-Pierre et moi avons lu le récit de ton périple. Nous sommes très impressionnés car c’est un sacré challenge. Tu te débrouilles formidablement bien. C’est une belle leçon de vie pour tes enfants. Nous allons suivre de près la suite de tes aventures.
    Bises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *